Magazine Découverte Espace Pro
Logo CNDB
bandeau magazine

 
OK Recherche approfondie Liens utiles Abonnement Contacts

Architecture & Habitat

Consommation

Economie & Politique

Education & Formation

Environnement & Nature

Gestion durable

International

Sciences & Techniques

Tourisme & Loisirs

 

Toutes les brèves

Tous les dossiers

Toutes les infos

Toutes les interviews

Toutes les nouveautés

 

Inscription Espace Pro



Interview


ARTICLE N°1645 - 14 novembre 2002

" Le bois est un matériau de prédilection pour les constructions basse consommation d’énergie "

Conrad Lutz

Conrad Lutz Responsable de l’antenne romande de Minergie

Cet architecte, spécialiste de la construction bois, assure la promotion de ce label qui garantit aux propriétaires que leur bâtiment consommera trois fois moins d’énergie que les constructions classiques. Fort de sa longue expérience, il a construit sa première maison basse consommation il y a déjà trente ans, Conrad Lutz affirme que le développement durable dans le bâtiment passe par le développement de la construction bois .

Boisforet-info : Qu’est-ce que Minergie ?

Photo
Conrad Lutz
© Dr

Conrad Lutz : Minergie est un label de performance énergétique et aussi l’association qui gère et contrôle la délivrance de ce label. Minergie existe depuis 6 ans. C’est à l’origine une démarche associative privée qui est maintenant relayée par les pouvoirs publics suisses.
Nous avons choisi de nous concentrer sur l’aspect énergétique car c’est la pierre angulaire de la construction dans une perspective de développement durable. Du coup, notre démarche présente le gros avantage de la simplicité. Car la consommation énergétique est une donnée facilement quantifiable, ce qui est plus délicat pour d’autres aspects de la construction dite écologique. Pour le moment, nous ne prenons en compte que l’énergie consommée durant la vie du bâtiment, mais nous réfléchissons à intégrer les dépenses énergétiques liées à la production des matériaux et à l’acte de construire, ce que nous appelons l’énergie grise, qui représente environ 10 % de l’énergie que consommera une construction durant toute sa vie.

Quelle performance énergétique doit atteindre une construction Minergie ?

Conrad Lutz : Pour obtenir le label Minergie une construction d’habitation individuelle ne doit pas consommer plus de 145 mégajoules par m2 de surface de référence et par an, soit 40 kWh/m2/an (surface de référence = surface habitable plus l’épaisseur des murs).
À quelques détails près, les performances sont à peu près identiques pour les autres types de constructions labellisables (bureau, restauration, hôtel, bâtiment scolaire, immeuble collectif).
En clair, le standard Minergie garantit que la consommation sera inférieure à 35 % des normes thermiques obligatoires en vigueur actuellement en Suisse. Autrement dit, le label Minergie garantit que la construction sera particulièrement économe. La facture énergétique de la construction sera divisée par trois. Ce qui représente, pour un pavillon, une économie de l’ordre de 600 à 700 euros par an.

Quels critères sont pris en compte pour la délivrance du label ?

Conrad Lutz : Dans nos calculs, nous tenons compte de nombreux critères constructifs : rapport volume/surface extérieure (plus la construction est compacte, mieux c’est) et aussi de l’orientation dans une logique bioclimatique, de l’épaisseur des isolations et aussi des équipements tels que la ventilation douce, les panneaux solaires. Nous prenons aussi en compte le type d’énergie. Nous sommes ainsi plus exigeants pour l’électricité, le gaz ou le fioul que pour le chauffage au bois par exemple, puisque cette source énergétique présente un bilan neutre en termes d’émission de CO2.

Quel surcoût à l’investissement représente une construction Minergie ?

Conrad Lutz : Nous avons fixé par principe que le surcoût d’une construction ne devait pas dépasser 10 % pour être labellisée Minergie. Mais dans la pratique, le surcoût des constructions Minergie dépasse rarement 5% et, expérience aidant, de plus en plus de nos constructions ne sont pas plus chères que des constructions classiques. En fait, si la logique énergétique est intégrée dès le départ de la conception, il n’y a pas de surcoût.

Quelle importance a le bois dans les constructions Minergie ?

Photo
Contruction labellisée Minergie
© Dr

Conrad Lutz : Beaucoup de constructions Minergie sont en bois. Surtout dans le secteur des habitations individuelles. Il y a plusieurs raisons à cela.
D’abord les caractéristiques isolantes intrinsèques du bois en font un matériau particulièrement bien adapté aux économies d’énergie et ensuite parce que les constructeurs bois se sont montrés bien plus réceptifs que d’autres professionnels de la construction.
Il faut dire que les modes constructifs, notamment pour les constructions à ossature bois, permettaient aisément d’intégrer l’isolation. Il y a déjà dix ans qu’ils mettaient des épaisseurs de 14 cm alors que les maçons se contentaient de 2 cm tout au plus. Les professionnels de la construction bois ont indubitablement une longueur d’avance dans ce domaine.
En revanche, le bois a encore du mal à s’imposer dans le secteur de la construction collective en raison des réticences liées à la sécurité incendie. C’est pourtant une erreur, le comportement au feu du bois est, à bien des titres, exceptionnel. Mais il n’est pas facile de faire évoluer les mentalités, même avec des arguments rationnels quand la peur s’en mêle. Mais cela progresse néanmoins.
Reste que la logique de la maîtrise de l’énergie est très favorable au bois. Le renforcement de la démarche, notamment quand nous intègrerons les énergies grises, lui donnera encore des arguments supplémentaires. La production du bois et sa transformation nécessitent bien moins d’énergie que d’autres matériaux comme le béton, le plastique ou l’acier, par exemple. C’est un plus indéniable qui trouve toute sa force dans la logique du développement durable.

Que représente aujourd’hui la part des constructions Minergie dans le marché de la construction neuve en Suisse ? Le standard Minergie est-il généralisable ?

Conrad Lutz : Minergie représente aujourd’hui environ 7 % de la construction neuve en Suisse. Nous en sommes à 1500 bâtiments pour environ 1,5 million de m2 construits. La progression de Minergie s’accélère. Plusieurs cantons, Fribourg, Valais, l’ont d’ailleurs rendu obligatoire pour les constructions publiques. Nous pensons que Minergie s’imposera comme le standard d’ici à dix ans. C’est un standard tout à fait généralisable.

Le label Minergie est-il exportable ?

Conrad Lutz : Rien ne l’interdit. Bien au contraire. D’ailleurs nous venons de labelliser une école en Allemagne. Pour être clair, il est tout à fait possible que des architectes ou des bureaux d’étude français obtiennent le label Minergie pour des constructions en France. Ils peuvent de ce fait devenir partenaire Minergie. L’aspect énergétique serait, je crois, un argument supplémentaire pour développer la construction bois en France.

Contact :

Geschäftstelle MINERGIE
Steinerstrasse 37
3000 Bern 16
Telefon 00 (41) 31 350 40 60
Fax 00 (41) 31 350 40 51
info@minergie.ch
http://www.minergie.ch/index.php

MINERGIE Agence Romandie
Chemin de la Tour-Rouge 1
1707 Fribourg
Tel. 00 (41) 26 481 38 00
Fax 00 (41) 26 481 38 30
romandie@minergie.ch
http://www.lutz-architecte.ch

François Delaunay



article précédent


liste des interviews


article suivant

envoyer cette page à un ami

accueil magazine

imprimer cette page

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© www.bois-foret.info © Belvédère ©a2sc web design ©Algodia
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et d'en respecter les dispositions.

retour en haut de page